Contacter Demande de compte Login
Teilen
Tipps für Musiker

Une bonne pochette de musique – pourquoi c’est important

septembre 13, 2017

Celui qui a déjà livré quelques releases dans les magasins via iGroove a peut-être déjà reçu un message de notre part concernant la qualité de la pochette de musique. Même si l’un ou l’autre aurait pu le penser : Non, nous ne le faisons pas pour le plaisir ou pour des motifs sadiques ou autres profond motifs. La raison pour laquelle nous devons régulièrement rejeter les images de la pochette de music est simple : les magasins ont défini des règles que nous devons suivre.

Cover up : Les services de streaming comme Apple Music ou Spotify sont difficiles

L’une de ces règles indique que l’image de la pochette musicale doit être au format 3000 x 3000 (voir iTunes au point 17, similaire à Spotify). Surtout à cause de cette taille beaucoup des pochettes de musique soumises échouent, qui sont ensuite pixélisées.

Nos conseils pour une bonne pochette de musique

Voici quelques conseils de notre graphiste interne sur la façon d’éviter cela :

  • Il est insensé d’extrapoler artificiellement les images. Même la matière première doit avoir la bonne taille et la bonne qualité.
  • Attention à ne pas déformer l’image d’album ou les images individuelles (par exemple pour transformer une image 4000×2000 en une image 3000×3000).
  • Si une image doit être floue pour des raisons stylistiques, assures-toi que tous les autres éléments (typographie, logos, etc.) sont nets.
  • Si une image doit être floue pour des raisons stylistiques, assure-toi que tous les autres éléments (typographie, logos, etc.) sont lisibles.
  • Beaucoup de problèmes commencent déjà avec le matériel d’image. Prends les photos avec un bon appareil photo et dans une qualité optimale.
  • Si tu scannes ces images, alors dans la plus haute résolution / qualité possible.
  • Notes que les images de la pochette peuvent être compressées lors de l’envoi (par ex. via Skype), ce qui a pour conséquence une baisse de la qualité.
  • Dans des programmes tels que Photoshop, utilises le mode couleur RVB (pour l’écran) et non CMJN (pour l’imprimer)
  • Sauvegardes l’image de couverture au format jpg.

Pochette de musique comme forme d’art

Tout cela était un peu réglementaire et technique maintenant, parce qu’en fait (ou du moins pourrait l’être) une pochette de musique est avant tout une chose : l’art. Une belle pochette d’album fait partie du l’art totale et complète idéalement ta musique. Malheureusement, dans notre travail quotidien, nous rencontrons aussi de nombreuses images de couverture fait sans affection.Ces artistes semblent oublier que dans la plupart des cas, un consommateur – que ce soit dans un magasin de disques, chez Spotify ou sur iTunes – voit d’abord la couverture de votre travail avant d’écouter la musique.

NEU bei iGroove? Bewirb dich für einen Account.
Jetzt bewerben

Je ne sais pas pour toi mais j’ai déjà écouté beaucoup de disques parce que j’ai aimé la pochette, bien que je n’aie jamais entendu quelque chose de l’artiste avant. L’inverse peut aussi être le cas ; une pochette d’album laide ou qui ne va pas avec la musique peut empêcher de nombreuses personnes de donner une chance à vos chansons en premier lieu.

Artwork als Teil des Releases
Artwork als Teil des Releases

Une pochette de musique fait partie du release

Comme mentionné plus haut, il peut même aller si loin que ton release n’atteint même pas le point où les consommateurs peuvent décider d’écouter ou non. A savoir, si les magasins (ou nous en tant qu’escale chez eux) refusent la pochette.

Comme nous l’avons déjà dit, de nombreuses images de pochette échouent à cause de l’obstacle qualitatif. Mais il y a aussi d’autres points dont vous devez tenir compte :

  • Les informations sur la pochette doivent correspondre à celles que tu nous fournisses dans le système. Si tu entres « Maison sur le lac » comme titre de l’album, la couverture ne doit pas dire « Lamaison sur le lac ».
  • Quand tu sortes un single, tu ne peux pas utiliser à nouveau la pochette de l’album. Chaque release a besoin d’une image de couverture séparée
  • Les informations sur les artistes et les features doivent également correspondre. S’il y a une featuring sur la couverture, il doit également être spécifiée dans les métadonnées.
  • Si tu couvres les Beatles (les reprises sont un sujet délicat mais cela une autre fois), tu ne peux pas simplement mettre les visages de Paul, John, Ringo et le nom du quatrième sur la couverture de ton travail.
  • Tout ce dont tu n’as pas les droits n’a rien perdu sur l’album ou sur la pochette du single. C’est le cas en particulier des logos de marques.Tu es le fier propriétaire d’un sac Gucci ou de baskets Yeezy – nous sommes heureux pour vous, mais il n’a rien à faire sur la couverture. La Bentley empruntée n’a pas sa place sur la pochette non plus, pas plus que ton bouteille Hennessy bien-aimée et ce n’est pas parce que tu prétendes avoir fondé le Wu-Tang-Chapter Antibes que tu as le droit de mettre le logo Wu sur ta pochette. Si tu n’es pas certain, demandes-nous d’abord si c’est possible (dans la plupart des cas, la réponse est : non).
  • Il est important que tu marquassesles chansons explicites dans les métadonnées, mais la note « Parental Advisory » sur l’image de couverture n’est pas obligatoire.Bien sûr, il ne peut être utilisé que si au moins une chanson de le release est marquée comme « explicite ».
  • Les coordonnées n’ont pas leur place sur la pochette. Tu peux les mettre dans tes profils d’artiste.
  • Les messages publicitaires doivent apparaître sur les bannières, mais pas sur les couvertures. Ne postes donc pas de messages comme « Achetez mon album maintenant » ou des messages comme « Disponible maintenant ».
  • Le format du produit ne doit pas non plus être mentionné, par exemple CD, vinyle ou digital.
  • Sauf que vos propres logos et ceux de votre label n’ont pas leur place sur la couverture. Surtout pas ceux des magasins comme Spotify, iTunes, Amazon, etc. Il ne doit pas aussi être mentionné dans le texte (par ex. maintenant disponible sur Spotify).
  • Codes à barres : Celles-ci doivent figurer au dos d’un produit physique et non sur la couverture d’un communiqué digital.
  • Il n’est pas non plus permis de mettre le prix de la sortie sur la photo de couverture (maintenant seulement 1 Euro), également interdit sont des indices comme « Free » ou « Gratis ».
  • Les images pornographiques et autres obscénités seront également rejetées.
  • Les pochette d’art radicales de droite ne seront pas seulement rejetées, l’artiste sera également interdit à vie chez iGroove.

Après ces nombreuses interdictions maintenant des choses que tu peux faire:

  • Il existe également diverses règles pour les titres d’albums et de chansons (par exemple, tout ne doit pas être écrit en majuscules). « Mais Kendrick peut faire ça aussi ! » – Tu n’es pas Kendrick »). La bonne nouvelle, c’est que sur la couverture, tu peux écrire tout ce que tu veux.
  • Comme mentionné plus haut, chaque version nécessite une couverture séparée. Cependant, il est permis d’utiliser la même image plusieurs fois tant que le texte change (par exemple pour un découplage simple).
  • Il est également possible de télécharger une couverture sans texte. Cette image ne doit pas être utilisée une deuxième fois à moins que du texte ne soit ajouté.
  • Sous certaines conditions, il est permis de mettre le nom de l’artiste que vous reprenez (le sujet de la reprise est délicat mais nous avions déjà cela…) sur la couverture si :
    • Il s’agit d’un hommage et pas seulement d’une reprise unique.
    • Ton nom d’artiste est écrit plus grand que celui que tu couvres
    • La note « Hommage à » est écrit plus grande que le nom de l’artiste couvert
  • Si tu veux sortir une version karaoké (notre conseil : ne le faites pas), tu dois ajouter ce qui suit à la pochette : « Originally performed by …. ».

Notre dernier conseil : ne tr contentes pas de construire toi-même quelque chose à partir de n’importe quel programme, mais fais appel à un professionnel ! Non seulement pour des raisons créatives, il vaut la peine de travailler avec un graphiste, mais aussi pour éviter des retards inutiles dus à la mauvaise qualité de le release.

Tu n’as pas de graphiste dans ton cercle de connaissances ? Pas de problème : iGroove te propose également de créer tes pochettes de musique.

Tu as des questions sur l’image de couverture de la musique ?

Envoyés-nous simplement une mail à support@igroovemusic.com ou inscrives-toi ici pour un appel téléphonique et nous te rappellerons.

NEU bei iGroove? Bewirb dich für einen Account.
Jetzt bewerben
Teilen